Eau de toilette ou eau de parfum, les meilleures ennemies du monde.

Eau de toilette ou eau de parfum, les meilleures ennemies du monde.

Lire la suite
SANTA ROSA - TOULOUSE

SANTA ROSA - TOULOUSE

Santa Rosa. Attention douceur. Ecrin niché, rue Antonin Mercié, l’envie de pousser la porte est immédiate. Bon présage ! Isabelle a le pull rouge bienveillant et l’énergie solaire communicative. Chef d’un orchestre olfactif, votre hôte donne son avis juste, pesé et posé. Accompagnée de Lorraine, au sourire et à l’œil espiègle, elle vous mène par le bout du nez pour un tour enchanteur dans le grand bain des odeurs. Sous les lustres observateurs et les ampoules géantes nait le désir d’une fragrance de créateur. On sort, émerveillé, la main serrée autour du petit sac. Il m’attendait, désormais il m’accompagne : mon parfum. Santa Rosa vous ouvre son cœur avec générosité comme une rose prête ...
Lire la suite
Vétiver – une odeur qui fait mâle

Vétiver – une odeur qui fait mâle

‘Java. J’étais très excitée car j’avais plein de choses à voir. Les temples de Borobudur, Yogyakarta et ses volcans, la réserve naturelle d’Ujun Kulon avec ses rhinocéros aquatiques. Mais par quoi allais-je bien pouvoir commencer ? J’avais lu en coup de vent ‘aller du côté de Garut, les paysages y sont extraordinaires.’ J’ai suivi ce bon conseil et je ne l’ai pas regretté. Cette fois, j’ai logé chez l’habitant. Ou plutôt l’habitante, Komang, patronne à la poigne de fer et au cœur tendre. Un matin, elle m’a sorti un vieux vélo hollandais, à la peinture écaillée, ayant appartenu à un Australien, photographe et romancier en quête de sens. C’est dire que je ne pédalerais pas avec n’importe...
Lire la suite
BALI – L’ILE AUX FLEURS

BALI – L’ILE AUX FLEURS

Quelle promesse ! Mystique presque irréelle. Cela pourrait être le titre d’un vieux roman de Stevenson. Le pouvoir des fleurs, ici, est partout et sans leur présence il ne peut y avoir une journée normale à Bali. Je me suis levée tôt hier pour aller au marché d’Ubud. La lumière était douce, elle se posait lentement sur le bois, la pierre pour relever leurs teintes endormies. Mon nez a frémi comme une baguette de sourciers et j’ai rendu un sourire à ceux qui m’ouvraient leurs bras. Les balinaises au petit matin sont si belles. Elles semblent assises sur une robe aux corolles colorées. Elles sont entourées d’une multitude de paniers qui regorgent de fleurs éclatantes aux parfums entêtants. ...
Lire la suite