Nous avons imaginé ‘Une Nuit Nomade’ pour réveiller avec élégance le désir de vagabonder d’un continent à l’autre, à la découverte de destinations romanesques et surprenantes.



 


Mais ‘Une Nuit Nomade’ est aussi une invitation à un voyage immobile, un nomadisme olfactif où chaque parcelle de peau deviendrait une frontière nouvelle, propice à la révélation d’un parfum, d’une émotion.

L’art du voyage, c’est imaginer d’autres territoires, se déplacer vers l’inconnu, quitter sa terre d’origine pour mieux y revenir, enrichi d’une expérience inestimable.

Devenir nomade olfactif c’est voguer vers un nouveau monde et chambouler ses habitudes. C’est changer de fragrance comme on change de pays, c’est explorer cette chimie de l’indomptable et jouer avec cette matière invisible.

C’est adopter une philosophie de vie, un sens de la curiosité, un désir de s’incarner autrement en devenant floral, oriental, chypré, boisé… Aventurier ou romantique.

‘Une Nuit à Bali ‘ est la première étape de cette Nuit Nomade.






Un plongeon dans l’Indonésie magnifique, où dès le coucher du soleil les audacieux Jasmin et Ylang-Ylang exhalent leur puissance, où les journées passées sous la majesté des Santal invitent langoureusement à la rêverie, où la première lueur du jour libère la force organique du Vétiver de Java, tandis que la délicatesse des paniers d’offrande s’exprime sous les accords complexes d ‘Epices, de Frangipane et de Riz.

Ce carnet mémoriel s’est rempli de touches aromatiques, traçant un fil rouge autour d’une collection unique de quatre fragrances :

‘Fleur des Fleurs’, ‘Suma Oriental’, ‘Mr.Vetiver’ & ‘Murmure des Dieux’.

Notre insatiable appétit de voyage nous a porté vers un autre continent pour laisser une nouvelle collection voir le jour. ‘Une Nuit à Montauk ‘

Etats-Unis. Côte Est. A proximité de la Big Apple. Prenez la route une poignée d’heures et découvrez à l’horizon une mer agitée. Longez la presqu’ile de Long Island, et vous êtes arrivés. A cette pointe que l’on nomme Les Hamptons. This is The End.

Imaginez un phare vieux de 200 ans et ayant encore toutes ses 200 marches. Il domine Peaconic Bay et l’Océan Atlantique. Il est le référent. Gardien des tempêtes et orages de jadis et de demain. Eclairant au delà des possibles, là où mêmes les étoiles ne semblent pas à leur place.

Montauk, c’est une histoire à conter. Une péninsule naturelle avec sa tradition de maisons en bords de plage, aux murs de bois blanc et aux terrasses ouvertes aux vents. Observatoire idéal du ballet des pêcheurs.

En 1972, Andy Warhol en quête d’une escale de vie tombe sous le charme de Montauk. Débute alors une double décennie d’excitation artistique, de rencontres fortuites et de jours heureux. Un brin du passé où se croisent, s’entrechoquent pêle-mêle Peter Beard, Lee Radziwill, Jackie O., Jagger et les Stones, Truman Capote, Catherine Deneuve, John Lennon, Paul Morrissey, Mohammed Ali, Halston, Elia Kazan… Ou encore plus récemment la poésie amoureuse de Michel Gondry dans ‘Eternal Sunshine of spotless mind’.

Aujourd’hui, Montauk agite autant les artistes, surfeurs, navigateurs, gypsetters que les inconnus amoureux de grand air. Simplicité dans l’extraordinaire.

‘Une Nuit à Montauk’ retrace en parfums cette nostalgie un peu folle, cette nature brute -intacte et le chic de la côte Est.

Nos deux premiers opus d’un futur quartet se nomment : ‘Rose America’ et ‘Memory Motel’


' Une Nuit Nomade'