Parfum Oriental – Le Coup du Sirocco

Je suis nomade de naissance. Je n’ai jamais vécu plus de deux ans au même endroit. Mon périple en Asie avait duré plusieurs mois et après quelques nuits à Bali, j’avais une grande envie d’aller fouler le sol d’Afrique du Nord. J’ai atterri en plein brouillard au Maroc. C’était le Sirocco qui était en colère, ici il l’appelle Chergui. A la sortie de l’aéroport, je n’y voyais pas à un mètre, les bourrasques m’arrachaient les tympans alors je me suis fié à mon nez. J’ai agrippé la main d’un parfum oriental qui passait. Parfum Oriental qui dans ce climat tempête m’apaisé. J’ai entendu une portière s’ouvrir, je me suis engouffré derrière. Le taxi s’est mis en mouvement, je me suis frotté les yeux. Ma voisine enroulée dans son étole respirait à nouveau. D’une élégance rare, elle ne pouvait être que la porteuse de ce parfum haut de gamme qui m’avait guidé. Je lui découvris les cheveux et c’est tout l’habitacle de la voiture qui s’est parée de la délicatesse de ce parfum oriental. Nous allions tous deux au même Hôtel, ce sont les seules paroles que je lui ai entendues durant le trajet. Il y avait du patchouli, de la fève tonka, du bois de santal dans son parfum oriental. J’imaginais que le flacon de ce parfum de luxe devait être niché dans son sac comme la lampe d’Aladin. Le sirocco continuait de s’emporter et nous roulions à deux à l’heure. Je me retenais de lui demander quel parfum haut de gamme elle portait, si elle voyageait seule et si elle accepterait de diner avec moi. Dans son ultime distinction, je sentais bien que le déchainement du vent lui faisait peur. J’aurais pu la prendre dans mes bras, me rapprocher d’elle pour humer d’un peu plus près la brise de ce parfum oriental. C’est un ni de poule caché par le sable qui nous colla l’un à l’autre de manière fortuite. Il y a ce parfum haut de gamme qui vous envoute, qui vous fait désirer une femme. Sans ce coup du sirocco, c’est un moment qui m’aurait échappé.

Parfum Haut de Gamme - Quand L’Orient ouvre ses bras

Quand je suis arrivé au bout de l’avenue, j’étais bien perdu. Quelle était cette petite impasse qui ne figurait sur aucun plan ? Aucun GPS. Je me remémorais les consignes que j’avais dues apprendre par cœur, par interdiction de noter quoique ce soit. L’impasse de l’Or Bleu, cela n’était pas commun. Bien évidemment, pas un passant pressé n’était capable de m’orienter. Je me suis arrêté, j’ai regardé les nuages et j’ai attendu. Un léger fumé d’ambre est venu me retrouver. J’ai su que je n’étais plus très loin. La devanture affichée Or Bleu – Parfum Oriental. Cachée derrière deux réverbères, la petite échoppe faisait preuve de discrétion pour un spécialiste du parfum de luxe. Seuls quelques initiés se donnaient l’adresse incontournable du parfum haut de gamme. De l’extérieur la vitrine restait opaque et le mystère s’épaississait. Je me guidais à l’odeur, un joli parfum oriental jouait le rôle de l’hôte. Je poussais la porte, avec sensation de revenir au temps de la prohibition et de ses interdits. Un vieux monsieur à la moustache épaisse m’installa en silence dans un grand fauteuil. Un bandeau sur les yeux et j’étais fin prêt à mon initiation. De voiles légers venaient à chatouiller mes narines. L’univers du parfum oriental se dévoilait enfin. Larmes de benjoin, encens, résines mystérieuse, ambre chaud, ambre gris, labdanum… tout autant d’ingrédients qui composent un parfum haut de gamme. A chaque respiration, une rencontre et j’ai beaucoup voyagé. Le parfum oriental est une caravane qui chemine de déserts en déserts soulevant à son passage tant d’odeurs caractéristiques. Il y a bien un parfum oriental m’amena un peu plus loin que les autres. Ce parfum haut de gamme, je le sus plus tard, se nommait ‘Suma Oriental’. Il était rassurant et enveloppant. J’ai caché ce parfum de luxe dans mon sac à dos et suis ressorti de l’Or Bleu – Parfum Oriental avec précaution. Indiana Jones n’aurait pas pris plus de précautions que moi. Le parfum oriental sent définitivement l’aventure.


Parfum de luxe  –  Oriental en madeleine de Proust

Shalimar ou Opium ? Opium ou Shalimar ? Maman ou Grand-Mère ? Grand-Mère ou Maman ? Depuis que je suis toute petite, les femmes de ma vie ont chacune plus qu’un prénom. Elles ont une odeur. Chacune a son identité dans son parfum oriental. Deux sillages très puissants pour deux parfum de luxe devenus indémodables. Quand je rentrais de l’école, je savais si ma mère était là car un nuage de parfum haut de gamme restait en suspension devant la porte d’entrée. Et si ma grand-mère venait rendre visite à sa fille, alors j’avais l’impression de rentrer dans le palais des délices. Le parfum oriental fait partie désormais de ma vie comme peut l’être une tâche de rousseur, une fossette. C’est une famille olfactive riche et infinie. En grandissant, je me suis surprise à aimer le parfum oriental qui joue en subtilité. Celui qui rappelle le charme de l’orient mais qui sait rester à sa place. J’ai souvent pensé qu’un parfum de luxe se devait être puissant, voir même un peu arrogant. Désormais je sais que ce n’est qu’un faux semblant. Ce que j’aime à retrouver dans mon parfum oriental c’est la chaleur des notes, la rondeur des ingrédients. Je porte un parfum oriental comme une étole, il doit m’entourer le coup avec douceur. J’ai craqué pour un jeune parfum haut de gamme ‘Suma Oriental’ de la marque ‘Une Nuit Nomade’. Il y a cette note de fève tonka que j’aime tant. Cela doit être mon côté ‘gourmande’, je la préfère à la vanille pour sa facette amandée. Un délice. C’est la marque du grand parfum haut de gamme.

Parfum de luxe  – Apprendre à se parfumer avec élégance

Je suis un néophyte, je suis un béotien. En gros, je n’y connais rien en parfum de haut de gamme. Mais je suis au pied du mur. My new girl friend m’a dit ‘écoute je t’aime beaucoup mais ton parfum de luxe c’est pas possible. Please change your fragrance’. Elle est trop belle, elle s’appelle Dana et elle est brésilienne. Je ne vais passer subitement à côté de la femme de ma vie parce qu’elle n’aime pas mon parfum de luxe. J’ai cherché sur Google et j’ai trouvé un conseiller olfactif. Victor avec plus de quinze ans d’expérience dans le parfum haut de gamme. Lors de mon premier rendez-vous, on a parlé parfum de luxe et j’ai dû lui avouer ce que ma vie olfactive avait été jusque là. Beaucoup d’eaux de Cologne de secondes zones, un boisé (c’est comme cela qu’il l’a appelé) de supermarché. Après avoir traversé le mur de la honte du parfum de luxe, Victor a cherché à trouver quel parfum haut de gamme m’irait le mieux. ‘Adrien, tu ne peux rester entre deux eaux de toilette, je te vois bien avec un parfum oriental bien mâle.’ On s’est retrouvé un samedi après-midi dans une jolie parfumerie dites d’auteurs, pleine à craquer de parfum haut de gamme. La porte une fois poussée, cela sentait en effet rudement bon. Victor m’a emmené du côté de la famille du parfum oriental. C’est le genre d’endroit où tout le parfum haut de gamme est bien classé. Des ambres, des encens, des cuirs… tant de spécificités pour parler de parfum oriental. J’ai également appris à me parfumer avec élégance. Je suis devenu un peu plus gentleman avec mon parfum oriental.

Parfum Oriental  – J’ai frotté la lampe

J’ai couru jusqu’à ce qu’il fasse nuit noire. J’ai volé sur l’étal en plein souk, en pleine chaleur alors qu’il était bondé de touristes. Cela faisait déjà plusieurs jours que je la convoitais. Elle m’avait tapé dans l’œil, avec son sourire métallique. La lampe du génie dans un cuivre un peu poussiéreux. Si la légende disait vrai, je réaliserais ainsi tous mes vœux. La lune était de sortie, je l’ai sortie de dessous ma chemise. Et je l’ai frottée. Ce n’est pas un génie qui en est sorti mais un doux parfum oriental. Un parfum oriental subtil qui portait en lui des odeurs de carré d’ambre, de rose, de dattes, de café à la cardamome. Toute ma ville olfactive en un parfum de luxe plongé dans cette banale lampe. J’étais déçu car je m’attendais à pouvoir demander ce qui me plaisait et non pas à sentir un agréable parfum haut de gamme. Même si ce parfum oriental racontait en quelques accords ma vie, il n’avait aucun pouvoir. Je me suis endormi au cœur de la palmeraie et j’ai rêvé. Ce parfum oriental se transformait en un épais tapis de fumée que je chevauchais à toute vitesse au dessus des oueds et des oasis. Il s’infusait dans ma chevelure, il était moi et j’étais devenu ce parfum haut de gamme. Nous ne faisions qu’un. J’étais le roi d’une grande aventure, une épopée qui m’amenait aux quatre coins du monde. Je me suis réveillé en haut d’un arbre à plus de 1000 kms de chez moi, ma lampe serrée dans mes bras, et un joli parfum oriental sur la peau. Depuis, je suis connu pour être le garçon de la médina qui sent bon. Je n’y peux rien, ce parfum de luxe jamais ne s’en va. C’est un miracle, un coup du sort ou de la chance.

Parfum de luxe – Mon entretien a tenu à peu de choses

Nous étions encore une dizaine en lice. Puis cinq et enfin deux à être inscrits sur la liste. Moi et une autre fille avec un CV à dérouler le tapis rouge et à la plastique de top modèle. Quand j’ai su qui j’avais en face de moi, j’ai faillé baisser les bras, tout abandonner. Je me suis raisonnée autour d’un bon verre de vin rouge et je n’avais pas fait tout cela pour rien. Le jour du dernier entretien avec le big boss, j’ai choisi avec minutie ma tenue. J’allais partir quand je me suis rendu compte que j’avais oublié de me parfumer. Pas un choix possible. J’ai passé en revue ma collection et j’ai choisi ‘Suma Oriental’ – parfum oriental d’ ‘Une Nuit Nomade’. Un parfum haut de gamme, élégant et subtil avec un bois de santal qui s’exprime en fil d’or. Ne pas déranger mon interlocuteur mais lui rappeler qu’avec ce parfum oriental je suis la candidate qu’il lui faut. J’ai attendu dans le hall, avec ma concurrente à quelques mètres. J’ai vu qu’elle remuait le nez comme Tabata dans ma sorcière bien aimée, oui-oui ma chère mon parfum de luxe va te terrasser. Elle est entrée dans le bureau en premier, en est ressorti au bout d’une demi heure avec un sourire satisfait. C’était à moi, j’ai ouvert le col de ma chemise d’où se dégageait avec encore plus d’insistance mon parfum oriental. Le big boss au départ plutôt austère s’est détendu. J’ai mis cela sur les effets de mon parfum de luxe. Sortilège quand tu me tiens. Il a eu l’air d’être convaincu tant par mon expertise que par mes compétences. Au moment de se quitter, il m’a demandé quel était mon parfum haut de gamme. Qu’il pensait que cela serait une merveille pour sa femme qui était une grande  collectionneuse de parfum oriental. J’ai eu le poste et désormais je sais changer de parfum de luxe selon les occasions.

Parfum haut de gamme  – Manifeste de la femme fatale

Les fifilles à papa maman qui pensent s’affirmer, en portant un parfum de luxe plein de muscs et de fleurs de néroli, se mettent définitivement le doigt dans le nez. Midinettes sur talons hauts qui ne sentent rien de plus que la fesse d’un bébé. Un parfum haut de gamme ça vous ouvre les portes, ça décoiffe le cheveu, ça rend bouche bée. Cela fait bien longtemps que je ne sors jamais sans un grand parfum oriental. Je ne suis pas née de la dernière pluie, pour renverser un cœur il faut un parfum haut de gamme de caractère. Pas une petite bluette pour fleur tendre. Je veux du patchouli, du bois de santal, de la feuille de tabac, de la vanille bien noire. Un parfum oriental c’est un garde du corps contre les timides, un bouclier anti romantiques, un paratonnerre. Surtout pour les orages de moindres envergures. Un parfum haut de gamme, c’est une carte de visite écrite à l’encre indélébile. Ça vous rentre dedans comme le coup de foudre auquel l’on ne s’attend pas. Je sais que j’en dérange certains avec l’opulence de mon parfum de luxe. Et alors ? Qu’ils changent de tables, de wagons ou d’avions. Jamais ils ne me feront plier. Mon parfum oriental m’accompagne sans retenue, il est toujours à mes côtés même quand l’intime se faufile. Je ne m’effeuille pas comme la marguerite et mon parfum de luxe je l’aime à la folie. Il faut être un peu dingue pour avoir une telle relation avec son parfum haut de gamme. C’est de la passion, de la rage. Mais au fond mon parfum oriental n’est qu’un accord d’odeurs différentes, c’est fatal certes mais pas létal.

Parfum haut de gamme – Une Nuit Nomade j’ai retrouvé l’odorat

Je suis devenu à l’âge de 20 ans anosmique. Tout pouvait passer par mon nez mais rien ne remontait au cerveau. Une page blanche. Ça pouvait me rendre de grands services quand certaines odeurs pouvaient importuner. Mais que faire quand on vous emmène découvrir une roseraie du côté de grasse, des pommiers en Normandie, des narcisses dans l’Aubrac. Catastrophe, il ne se passe rien et les autres s’extasient. Avant ce matin où j’ai perdu l’odorat, j’adorais porter du parfum de luxe. Mon parfum haut de gamme sentait la mûre et le musc. C’était un parfum haut de gamme délicatement poudré, comme une guimauve fruitée dont mon cou s’entourait. Chaque matin, j’aimais aller au lycée accompagné d’un parfum de luxe. C’était le temps où les garçons se rapprochent et je me suis toujours qu’un joli parfum haut de gamme c’était un moyen de les attirer. Mon anosmie m’a beaucoup déprimé. Et ma mère pour me remonter le moral a organisé un voyage sur la belle terre d’Oman. Je me baladais à Nizwa quand en passant au marché des encens, mon cerveau a repris vit. Il m’a redonné l’odorat à des milliers de kilomètres de chez moi. J’ai à nouveau pu découvrir le parfum oriental dans ce qu’il a de plus majestueux. J’ai humé à plein nez car je me sentais à nouveau vivante. J’ai mis quelques gouttes de ce parfum de luxe sur mon poignet. J’ai porté à mes narines ce puissant parfum oriental comme si j’avais peur qu’il s’éloigne à nouveau de moi. Je suis rentré à Paris et mon sens ne m’a pas quitté. Depuis je change de parfum haut de gamme tous les jours comme pour rattraper le temps perdu.